La Pomme est un dispositif d'écoute dédié aux chansons collectées et enregistrées auprès des familles par la Cie Pic et Colegram depuis 2012 sur le territoire Montpelliérain.
Ici le monde de l'enfance s'offre à nous : la voix chantante des adultes, la présence perceptible des tout-petits, la rencontre de plusieurs générations et de plusieurs cultures à travers les voix, les chansons et la musique.

"Entrez à deux maximum.
Posez les chaussures à l'entrée
Attrapez un casque
Installez-vous confortablement
Laissez-vous embarquer par la voile verte de la Pomme, voile de bateau dans une autre vie
Et voyagez au gré des mélodies murmurées, entonnées, chuchotées à vos oreilles…"

Conception et réalisation :
Xyloé ébenisterie, Rémi Daviaud : structure
Soleine Schwebel : voilerie

Pomme d'hiver ou pomme d'été, de festivals en bibliothèques, La Pomme a pour vocation de voyager pour diffuser ses ritournelles.

> Nous contacter pour toute demande d'accueil



TEMOIGNAGE

Un témoignage de D'y Zaira qui a accompagné le temps d'une journée, des enfants et des adultes dans leur découverte de la Pomme.
Festival Humus, Chateldon (63). Mai 2016.

« D
éjà un enfant se presse : vite installé et équipé du casque, la maman se présente : « Je suis sophrologue, votre structure m’intéresse. » Alors je décris la démarche de la compagnie, le but, les enregistrements, le partage, la diversité des comptines et chansons, l’originalité de la conception, l’isolement temporaire et consenti des personnes et enfants qui écoutent.
Quand l’enfant sort, elle lui demande : « tu veux qu’à la maison on fabrique ce genre de « maison » ? »
Une autre maman s’intéresse. La petite fille, sans dire ce qu’elle craint, ne veut pas mettre le casque. « Le son est trop fort ? » s’inquiète la mère. Elle est assurée que le son est doux …. La petite fille est revenue dans l’après midi. Alors qu’il y a un enfant installé dans la pomme elle accepte d’y aller. En réalité, elle ne veut pas se retrouver seule sous la bulle. Elle fera un sérieux caprice quand seule à nouveau, elle manipule le casque, l’enlève le tripote, veut sortir avec …
Une maman à qui je donne les informations qu’elle demande (qu’est ce qu’on écoute sous le casque ?) dira : « Moi, j’ai chanté à mon bébé Jules et Jim ; c’est tout ce qui me venait en mémoire, mais c’était une ritournelle qui a fonctionné. »
Un homme est intéressé par la structure et le concept pour l'école de son village. Une idée qui vient d’une maman : il faudrait en mettre partout !
Une maman nous dit avoir exercé le chant prénatal...
Une maman enceinte vient vers 13h. Elle se glisse sous la pomme, fixe les écouteurs et reste ¾ d’heure…. « Complète zénitude », dit-elle ! Heureusement les enfants sont ailleurs.
Deux petites filles installées, équipées, rient et s’expriment sous La Pomme. « Le ver est dans le fruit », dit le père.
Activité non stop à partir de 14h. Enfants ravis, enfants prenant le temps d’écoute, enfants qui en redemandent, enfants craintifs qui ont besoin de la présence maternelle ou paternelle, enfants qui craignent que le papa ou la maman ne s’éloigne, enfants fatigués qui feraient bien la sieste, enfants fatigués qui ne veulent pas faire de pause, enfants photographiés….. sous La Pomme…
Des enfants agités tentent le chahut comme sur un terrain de jeux, d’autres semblent ne plus pouvoir se détacher du casque, lien de sons. Il y a aussi ceux qui chantonnent.
Une jeune fille s’installe avec son amie sous la pomme. Quand elle ressort, elle dit : « Je suis enchantée, j’ai entendu une chanson en arabe que je connais. » 
Diversité, écoute non minutée, vent dans les voiles et soleil torride. Je maintiens les écouteurs au sol car ils chauffent et sont brûlants. [...]
Un père dont l’enfant n’est pas resté, prend le temps de la pause et sort heureux.
La pluie commence à tomber doucement ; une jeune femme belle et longue comme une asperge arrive. Je l’avais remarquée derrière le stand des Criques des Cévennes « Depuis ce matin je veux rentrer dans la bulle. Avant la fermeture je veux l’essayer mais comme j’ai peur de m’endormir, secouez-moi dans 5 mn. » 4 minutes plus tard, elle sort : « Ca m’a fait du bien, j’y retourne !! » [...]
Nous avons démonté avant le clap de fin. La pluie et le démontage avant l’orage nous obligeaient à la prudence. L’aventure fut belle. »

D'y Zaira